[Musique] Eddie Lund – Aparima

Second vinyl-rip !

55_cover
Artistes : Eddie Lund / Hiriata et son Chœur / Salamon et ses Batteurs / Maono et le Groupe de Patutoa
Titre de l’album : Aparima et Otea
Année de sortie : 1965
Label : Tahiti Records
Genre : Musique traditionnelle, Polynésie française

Les chineurs le savent bien, les compilations de musique des îles du pacifique ne sont pas des choses qui manquent. On en trouve partout, de plus ou moins bonne facture. Il n’est pas rare de tomber sur des productions banales et assez vite expédiées, destinées à satisfaire les besoins de ce que Terry Pratchett considère comme la plus redoutable espèce qui soit : le touriste. Bien que ce disque ne soit pas le fruit d’une recherche musicologique approfondie, il représente néanmoins le haut du panier. En effet, Eddie Lund est considéré comme le père de la musique populaire tahitienne telle qu’on l’a connaît aujourd’hui. Ce pianiste américain reconverti en producteur de disques possède une dizaine de vinyles à son actif, presque tous chez la même crèmerie, la bien-nommée Tahiti Records. Sorti en 1965, Aparima est un album moins recherché que d’autres, les pochettes montrant des jeunes filles peu vêtues ayant toujours plus la faveur de certains collectionneurs curieux ; il offre cependant de découvrir en alternance deux styles distincts de la musique polynésienne, appelés aparima et otea.

Comme l’expliquent bien les notes situées au dos de la pochette, l’aparima est une pantomime gracieuse servant à raconter une histoire (qu’il s’agisse d’activités quotidiennes ou d’occasions spéciales), tandis que l’otea est un genre de morceaux de percussions exclusivement joué par des tambours traditionnels, interprétés ici par Salamon et ses Batteurs (les premiers à avoir enregistré ce style musical dans les années 50). L’aparima est donc plus suave et plus coulant, exprime la délicatesse de « baisers des mains » dans des gestes simples comme la pose d’une fleur derrière l’oreille, le mouvement des rames d’une pirogue, la mise en tresse de cheveux ou encore le vol d’un oiseau. Tout cela peut paraître terriblement stéréotypé, mais on admet volontiers que l’ensemble possède une véritable qualité authentique. En effet, plutôt que l’ensemble Eddie Lund and His Tahitians, ce sont Hiriata et son Chœur et Maono et le Groupe de Patutoa qui mènent la barque. Le grain de l’enregistrement participe au charme de la découverte. Bien qu’assez court, Aparima n’a donc pas grand-chose à envier aux disques de fameux labels spécialisés plus sérieux comme Ocora !

Download link in comments.

Publicités

3 réflexions sur “[Musique] Eddie Lund – Aparima

  1. c’est incroyable : mes anciens colocataires avaient cet album dans leur collection et j’aimais beaucoup l’écouter. après mon déménagement, je n’avais jamais pu retrouver les crédits de l’album. et le voilà, ici, sur ce blog, pouvant être téléchargé. c’est magique. internet merde !

    merci beaucoup beaucoup !

    • Bah voilà, c’était le but de la manœuvre et je suis ravi que ça te fasse plaisir 🙂 J’aime bien l’écouter moi aussi de temps à autres, c’est un disque très sympa. Merci d’avoir lâché ton com’ !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s