[Musique] Kazuki Tomokawa – Mihappyo Live Box (Partie 5/5)

KT-MHB09

CD09 – ベストセレクト ライン音源集

Les deux derniers disques du coffret diffèrent légèrement du reste, puisqu’il s’agit de deux compilations d’enregistrements publics provenant de concerts divers et variés. Ce neuvième CD est l’occasion de découvrir des performances très récentes de Tomokawa : en effet, les huit premières pistes couvrent différents concerts captés entre février et novembre 2012, la plupart provenant de performances données au bar-restaurant Apia-40 de Tokyo. Les autres pistes datent presque toutes de la période 2010-2011, mis à part l’ultime morceau, une merveilleuse version de « Beauty Without Mercy » datant de 2003. Cette première collection d’enregistrements permet de savourer de magnifiques interprétations de nombreuses chansons peu communes en live, telles que « Becoming a Solitary Painter », « Tou-Gen », « A Bright Night », « Once I stared Afar », « Dance to this Present Life » ou encore « A Runaway Boy ». L’excellente nouvelle, c’est que la qualité de son est optimale et que les performances sont toutes remarquables. Tomokawa et son groupe sont impressionnants de fluidité et donnent une nouvelle occasion de redécouvrir des classiques, comme en témoignent « Circus » ou le très expérimental « Pistol » offerts ici. Là encore, ce disque aurait mérité de sortir séparément tant la qualité est au rendez-vous, en particulier à partir de « Won’t Reflect in the Water » où l’on atteint l’apogée de l’acid-folk de Kazuki Tomokawa. Du grand art !

KT-MHB10

CD10 – 渋谷アピア ピンマイク音源集

Le dixième disque de ce coffret cherche à proposer à peu près la même expérience : une sélection des meilleurs enregistrements disponibles de classiques et de raretés. Seulement, là où le CD 9 fait carton plein, cet ultime disque ne propose malheureusement pas une qualité de son exceptionnelle, en dépit des dates d’enregistrement récentes (tous les morceaux proviennent de concerts données entre janvier 2006 et mars 2009). Le son est assez étouffé, de légères fluctuations se font entendre sur la bande ; les cris sur « One’s Dying Hour » sont même très saturés. C’est fâcheux, car une nouvelle fois, de nombreuses raretés sont présentes : « For the Tainted Sorrow », « A Blow by Kenshin », « A Summer Night in the City », « A Sly Thief Runs Through the Night », ou encore « Hey Santoka ». Enfin, les performances se révèlent très inégales ; quelques interprétations sont assez limites (« Pistol » notamment) et se font le théâtre d’expérimentations pas toujours bien senties (« Say With Conviction, I’m Alive »). Toutefois, quelques bonnes surprises évitent de se montrer trop sévère envers ce dernier disque (« Goodfellows ») : les inconditionnels y trouveront donc un certain degré de satisfaction. Au final, cette seconde compilation relève plus de l’occasion manquée que du final en beauté que l’on pouvait espérer après tant de bonnes surprises.

Download CD09 & CD10
Pass in comments

Publicités

3 réflexions sur “[Musique] Kazuki Tomokawa – Mihappyo Live Box (Partie 5/5)

  1. Eh bien, joli cadeau, qui ne doit pas empêcher d’acquérir ce coffret (et moi le premier …), Tomokawa est un artiste trop précieux pour simplement se l’échanger 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s