[Musique] Kazuki Tomokawa – Mihappyo Live Box (Partie 2/5)

KT-MHB03

CD03 – マンダラⅡ 1989年4月6日

Le disque numéro trois offre aux auditeurs une performance de quarante minutes donnée le 6 avril 1989 à Manda-La 2, quatre ans avant la sortie de l’album live Manda-La Special. Contrairement au précédent concert, peu de nouveautés sont au programme ; celui-ci se concentre sur des titres parus essentiellement sur deux albums, à savoir Within the Country of Falling Cherry Blossoms (1980) et The Sea Is Silent, The Voice’s Soul Is Suffering (1981). En effet, seuls quatre morceaux échappent à la règle : «  Kid Brother », « Storms In The Dead Of Night », « Circus » et « Look at the Sky, It’s like the Ocean ». En réalité, il s’agit d’une sélection de chansons bien connues de Tomokawa, qui cherche moins à présenter ses nouvelles compositions qu’à proposer un genre de best of à son public. Ce témoignage permet néanmoins aux complétistes de redécouvrir un morceau inhabituel en concert, « Flowers of Mochibeni », dans une interprétation remarquable. L’ensemble est très agréable à l’écoute, la guitare folk souvent accompagnée d’une flûte. Malheureusement, la qualité du son ne va pas en s’améliorant ; quelques distorsions viennent simplement remplacer les saturations occasionnelles. Dommage, car en plus d’une fusion splendide des instruments, Tomokawa est en grande forme et délivre une magnifique prestation acoustique de la plupart de ses classiques.

KT-MHB04

CD04 – マンダラⅡ 1991年7月15日

Le quatrième disque propose lui aussi un enregistrement au Manda-La 2, cette fois-ci capté le 15 juillet 1991. En l’espace de 52 minutes, Tomokawa revisite quelques-uns de ses classiques (« Darkness », « A Particular Fairy Tale » ou encore « Circus ») dans des versions plus extravagantes, traitement qu’il réserve également à d’autres titres moins courants (comme « Kuwana Station » et « Redon »). Si la présence de Toshiaki Ishizuka ne transparaît pas uniquement dans le morceau qu’il a composé – à savoir « Dance », c’est parce que malheureusement la batterie est comme sur-mixée sur cet enregistrement (en particulier la caisse claire). C’est agaçant, non seulement car la bande-son était en meilleur état que celles des précédents concerts de ce coffret ; mais aussi parce que les digressions musicales du groupe se font moins pertinentes. La prestation est pour le moins moyenne, oscillant entre le très bon free folk et le fouillis juste passable. Tomokawa n’est pas constant, on ne sait pas si c’est par volonté artistique ou par manque de mise au point que le résultat paraît par moments si brouillon. Cependant, ce serait gageure que de négliger l’intérêt de ce disque : de très belles choses viennent couronner de succès le volcanisme du groupe, comme l’ouverture avec « A Dog ». Encore faut-il oublier le final en queue de poisson ; car, avec la présence d’un morceau tel que « A Don-Pan Bushi Carousin’ », on retiendra surtout ce concert comme un bel exemple de l’irrégularité des performances de ce poète et de ce grand buveur qu’est Kazuki Tomokawa.

Download CD03 & CD04
Pass in comments

Publicités

Une réflexion sur “[Musique] Kazuki Tomokawa – Mihappyo Live Box (Partie 2/5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s