Le meilleur album de tous les temps, en mieux

Trout Mask Replica 2013

Depuis le décès de Don Van Vliet en décembre 2010, toutes les occasions sont bonnes pour parler de Captain Beefheart, des multiples avatars de son Magic Band et de leurs créations musicales qui ont marqué plusieurs générations. C’est ce qu’on appelle le devoir de mémoire. Tout aussi important, l’effort éditorial qu’un label se doit de proposer aux fans endeuillés afin d’oublier ce triste évènement et d’en tirer quelque chose de positif. Dans cette logique, la famille Zappa avait déjà sorti en 2012 la première version de Shiny Beast (Bat Chain Puller), un album perdu depuis 1976. Une belle initiative, malheureusement en demi-teinte car uniquement disponible en téléchargement, la version CD chez Vaulternative Records n’étant pas véritablement officielle.

En ce début d’année 2013, il semblerait que ce soit au tour de l’argument choc de faire son apparition : je parle bien sûr du remaster d’un album légendaire. Sorti à l’origine en 1969, décrit par Rolling Stone comme l’album « le plus extravagant et le plus audacieux de l’année », Trout Mask Replica s’est taillé au fil des années une réputation d’ovni musical jamais démentie, devenant un véritable mythe du rock psychédélique. Choquant, hilarant, déconcertant, unique : les superlatifs ne manquent pas pour qualifier ce disque qui ne cessera jamais de diviser ses auditeurs. Aux dernières nouvelles pourtant, selon FZT, le disque écouté depuis si longtemps avec ferveur par des millions de fans (oui, j’ose cette emphase à peine déguisée) semblerait n’être qu’une version du pauvre.

« Ici à l’UMRK, nous avons pu déterminer que le master de Trout Mask Replica avait été endommagé à un moment donné dans le long cours de son orbite. »

En gros, les cuistots du studio personnel de Frank Zappa se sont certainement rendus compte de l’état déplorable de la bande exploitée depuis quelques années et ont attendu l’opportunité idéale pour en parler dans un contexte favorable. Ainsi, un nouveau master a été créé avec la participation de Bob Ludwig pour tenter de proposer ce que la famille Zappa appelle déjà la version « ultime » de ce disque singulier.  Bien que la nouvelle se soit répandue dès le 1er avril sur la toile, cette réédition de Trout Mask Replica ne semble pas être une mauvaise blague puisque le disque est déjà en précommande avec une date de sortie fixée le 6 mai prochain. De quoi faire ce qu’il vous plaît, en particulier casser les oreilles des voisins.

Première bougie pour OTBT = LRD « Triple-Play »

oneyearlater

Pour célébrer le premier anniversaire du blog, je serai bref. Moins actualisé, OTBT persiste à vivre malgré la quantité de travail qui m’incombe ces derniers temps. Mon projet de traduction freelance semble bien parti, j’ai donc très peu d’occasions de partager mes points de vue sous forme de chroniques, à peine davantage pour proposer des traductions de documents. C’est pourquoi le blog n’est alimenté qu’une fois par mois. On peut déjà faire un point rapide sur cette première année.

Depuis sa création, quelques bonnes surprises sont à noter. En marge d’une semaine Zorn visitée par plusieurs centaines de lecteurs, l’article sur les Symphonies pour les Soupers du Roy de Delalande talonne de peu mes élucubrations sur le créateur de Tzadik. Ce qui semble montrer qu’une vraie demande existe de ce côté-ci, l’intégrale des enregistrements étant très difficile d’accès. De même, ma chronique sur Colette Magny a intéressé beaucoup de visiteurs français. Je remercie tous ceux qui ont flâné sur ces pages, en particulier ceux qui en ont profité pour laisser un commentaire.

Une autre satisfaction : l’article sur Annick Nozati référencé directement sur le site de France Musique. Quelque part c’est quand même la classe. Je suis content de voir que là aussi, le mot que j’avais à dire a l’air d’avoir fait mouche. Cela dit, et cela n’est pas étonnant, les visiteurs du blog sont surtout intéressés par une chose : les téléchargements.

Car c’est une évidence, les pages les plus visitées sont trustées par la musique bruitiste japonaise. Particulièrement celles de Fushitsusha et de la semaine Rallizes Dénudés. Ainsi, pour fêter dignement le premier anniversaire du blog, et pour répondre à une request, je partage directement avec vous plusieurs autres enregistrements du groupe de Mizutani. Les liens sont, comme d’habitude, dans les commentaires. Bonne écoute.

Dear visitors, to celebrate OTBT’s first year of existence you will find in comments links to download the following LRD materials:

LRD-Triple Play

Wild Trips / Wild Party ’75 / December’s Black Children