[Musique] Gert-Jan Prins – Cavity

Artiste : Gert-Jan Prins
Titre de l’album : Cavity
Année de sortie : 2008
Label : Cavity
Genre : Musique électronique, noise

C’est par un pur hasard que j’ai découvert la musique de Gert-Jan Prins, avec cet album trouvé dans le plus inattendu des lieux possible, un bac à soldes de la plus grande chaîne de magasins de produits culturels. Pourtant, rien ne réunissait ces deux univers. D’un côté, un temple de la consommation où se côtoient les groupes les plus rentables ; de l’autre, un disque de  manipulation sonore, numéroté, signé et peint à la main par son auteur, dans une édition cartonnée limitée à 250 exemplaires. Pour la modique somme d’un misérable euro, il fallait bien qu’on se débarrasse de ce laissé pour compte.

Né en 1961, Gert-Jan Prins est l’un des artistes néerlandais les plus « overground » dans le monde du sound art. Véritable figure de proue de l’improvisation électronique en son pays, il concentre d’abord ses efforts dans le traitement artistiques de bruits radiophoniques : cliquetis, grincements et autres frottements lui permettent de créer une atmosphère particulière. Très vite, la singularité de ses créations lui attire la sympathie de grands noms comme Fennesz. Autrefois percussionniste de free jazz, ce musicien s’est plus récemment transformé en un manipulateur de white noise et de pink noise, tout en conservant son approche basée sur l’utilisation de récepteurs et transmetteurs FM customisés.

Enregistré à Amsterdam en 2008 et sorti la même année, Cavity est un bon exemple du travail entrepris depuis une bonne vingtaine d’années par Prins, en plus d’être le premier disque sorti sur son propre label éponyme. Bien évidemment, cet album de noise électronique est réservé à un public d’amateurs avertis. Pendant une trentaine de minutes déferlent des vagues de sons très ambient, oscillant entre un son brut et des pulsations plus sourdes, s’inscrivant tour à tour dans la lignée de John Wiese ou du Japonais Akifumi Nakajima (et son monstrueux projet solo, Aube). De manière générale Gert-Jan Prins favorise un son apaisant à l’agressivité du harsh noise. C’est à la fois la force et la faiblesse de Cavity auquel on pourrait reprocher de sonner creux. De façon à vous faire une idée, je tiens à partager cette découverte à travers un lien que vous trouverez comme d’habitude dans les commentaires, la petite bulle en haut à droite.

Download link in comments.

Publicités

Une réflexion sur “[Musique] Gert-Jan Prins – Cavity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s