Hat Hut Records dans le rouge

Les amateurs d’improvisation, de musique nouvelle, libre et vibrante, connaissent certainement Hat Hut Records. Depuis sa création en 1975, on doit à ce label suisse l’édition d’œuvres de référence, de véritables merveilles par des musiciens qui ont souvent redéfini les frontières de la création sonore : standards du free jazz et du third stream (Anthony Braxton, Albert Ayler), compositions modernes (John Cage, Morton Feldman), rock expérimental (Jim O’Rourke, Loren Connors), et bien entendu, découverte assurée de jeunes talents. De nouvelles références sont ajoutées au catalogue tous les semestres et, depuis peu, certains albums jusque-là épuisés sont en voie de réédition – ce qui devrait ravir les mélomanes les plus exigeants.

Pourtant, à y regarder de plus près, pas de quoi être rassurés. Depuis peu, sur la page d’accueil du site officiel, une lettre ouverte de son fondateur Werner X. Uehlinger est désormais accessible : elle dresse un constat alarmant et lance un véritable appel à l’aide. Faute de généreux donateurs, l’un des labels musicaux des plus prolifiques risque de disparaître. Afin que les francophones puissent saisir tous les tenants et aboutissants de la situation de HatHut Records, je préfère ne pas en dire davantage, et vous propose plutôt une traduction de cette missive.

A la recherche d’idéalistes et de sympathisants

« Chers amis de Hat Hut Records,

John Cage disait souvent que la Nouvelle Musique impliquait de nouvelles approches d’écoute. Nous avons également appris que, dans la réalité économique d’aujourd’hui, difficile et versatile, la Nouvelle Musique nécessite de nouvelles méthodes de financement et de soutien. Dans un passé récent, Hat Hut Records a connu des déboires financiers en raison de circonstances indépendantes de notre volonté – dont une couverture médiatique des arts qui va en se raréfiant, des services de distribution en voie d’épuisement et la disparition de magasins de disques. Afin de continuer à réaliser ce travail qui nous semble capital, nous devons adopter un nouveau dispositif de soutien financier.

Depuis 1975, Hat Hut Records s’est durablement établi comme une référence mondiale dans l’édition de musique à la fois stimulante et expressive, significative sur le plan historique et toujours innovante. Nous sommes fiers d’avoir été pendant plus de 37 ans une voix nécessaire dans la lutte continue pour la conscience culturelle, la diversité artistique et la créativité musicale. Mais aujourd’hui cette voix risque d’être réduite au silence.

Les temps changent, la technologie évolue, mais les artistes réputés continuent à avoir besoin d’un espace pour leurs efforts créatifs, tout comme les jeunes musiciens au regard neuf méritent d’être soutenus. Je suis convaincu que cette musique a encore un rôle crucial à jouer pour l’avenir, même si les méthodes de documentation et de distribution sont bouleversées. Personnellement, j’ai commencé à écouter de la musique au temps où le format 78 tours était peu à peu remplacé par les 33 tours. En tant que producteur musical, j’ai commencé avec les LP avant d’être rapidement confronté au passage de l’industrie au disque compact. C’est désormais le CD qui risque de disparaître dans les prochaines années, au profit de logiciels de téléchargement numérique dont la côte de popularité est en hausse. Quelles que soient les technologies futures, Hat Hut Records se consacre au service du musicien créatif et de ses auditeurs. Cependant, nous ne pouvons plus le faire seuls. Nous avons besoin de votre aide.

Nous recherchons des idéalistes et des sympathisants dans un cadre particulier, une aide financière à travers un investissement raisonnable. En effectuant une donation de 2500 Francs Suisses (soit 2100€ ou 2650$), vous devenez un mécène de Hat Hut Records, en aidant le label à fonctionner comme un forum pour la Nouvelle Musique et le Jazz. En tant que tel vous recevrez des éditions spéciales d’albums et bénéficierez d’autres avantages, à déterminer, qui ne seront pas accessibles au plus grand nombre.

Faute d’engagements dans ce mécénat, le futur de Hat Hut Records n’est pas assuré. Nous espérons que vous reconnaîtrez la valeur du travail que nous avons déjà effectué, et que vous partagez notre enthousiasme à l’idée de continuer à réaliser une précieuse contribution au monde de la musique, en particulier dans ces moments décisifs.

Merci et amicalement,

Werner X. Uehlinger

PS : Pour obtenir plus d’informations sur notre catalogue et en apprendre plus sur l’histoire du label, visitez http://www.hathut.com ; pour vous renseigner et en apprendre plus sur notre recherche d’idéalistes et de sympathisants, merci de nous contacter à idealists.sympathizers@bluewin.ch. »

Publicités

3 réflexions sur “Hat Hut Records dans le rouge

  1. Pingback: Hat Hut Records fêtera ses 40 ans en 2015 | oFF tHE bEATEN tRACK(LIST)S

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s