Ten years after, BFI strikes again

Le British Film Institute a publié hier soir sa liste des 50 meilleurs films de tous les temps, classement effectué selon le vote de ses 846 membres, qu’ils soient critiques de cinéma ou académiciens, en charge de la programmation ou de la distribution des films. C’est un petit évènement en soi ; d’abord parce que cette liste n’est actualisée que tous les dix ans, et puis car l’hégémonie de Citizen Kane vient de tomber après 50 ans de suprématie, au profit du film de Hitchcock, Sueurs froides. Peut-être une manière de faire polémique et de bouger un peu l’ordre établi ?

Dans tous les cas, même si le top 50 de BFI sent la naphtaline, on aura du mal à déceler une faute de goût. Quelques films relativement récents s’incrustent malgré tout, notamment In the Mood For Love (2000) et Mulholland Drive (2001).  Évidemment, on est loin des films de Nolan. Je suis pour ma part étonné de ne voir Fritz Lang qu’à travers la 35è place avec Metropolis, M le maudit étant LE grand absent de cette liste. Tout aussi inexplicable : Le mécano de la Général relégué dans les quinze dernières places du classement. Mais ne boudons pas notre plaisir pour autant, avec la sélection de grands chef-d’œuvres signés Renoir, Ozu, Tarkovsky, Coppola, etc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s