« John Wayne was a badass »

Ceux qui suivent l’actualité Blu-Ray auront remarqué que les westerns américains classiques sont de retour en haute définition en cette année 2012, avec notamment une salve d’upgrades il y a deux semaines avec des titres tels que La flèche brisée, L’homme aux colts d’or ou Le jardin du diable. Pourtant ces sorties en haute définition ne tromperont personne et surtout pas les fans du grand détournement ; Burt Lancaster ou Anthony Quinn ont beau avoir de la gueule, au fond de nous on sait tous que le vrai dur de dur, l’homme qui sauva La prisonnière du désert et fit respecter la loi à Rio Bravo et Rio Grande, c’est bien ce badass absolu de John Wayne.

Le 11 juin 2012 marque le 33è anniversaire de la disparition de ce géant du cinéma américain ; une date relativement christique qu’il m’a semblé important de souligner. Non seulement parce que le nouveau format HD permet de redécouvrir certains de ses rôles moins connus (comme Breck Coleman dans La piste des géants), mais aussi parce que dès demain la Mort viendra faucher un autre acteur mythique du cinéma mondial – dans un grand film qui n’a rien de commun avec le désert américain. La rédaction laborieuse de cet article m’aura d’ailleurs presque coûté la vie. Brrr… Je n’en dévoilerai pas plus, à part avec ce petit indice.

Publicités

2 réflexions sur “« John Wayne was a badass »

  1. Encore une belle page de ta culture offthebeaten…bel hommage, belle plume, beau dessin…sacré jeu de piste ton blog!
    Je n’en perds pas le fil!
    Continue comme cela et régale nous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s