Exposition David Lynch au FRAC d’Auvergne

Pour ceux qui auraient l’occasion de passer par Clermont-Ferrand dans les prochaines semaines, sachez que le FRAC d’Auvergne propose depuis le 28 janvier dernier un voyage autour des œuvres de David Lynch, le légendaire réalisateur de Mulholland Drive et Elephant Man. L’occasion pour beaucoup de découvrir l’univers particulier de cet artiste à travers un ensemble de courts-métrages, de dessins et de soixante-quinze estampes qu’il a réalisées par depuis 2007, à l’occasion d’une grande exposition à la Fondation Cartier de Paris. Les visiteurs pourront ainsi trouver une sélection de lithographies permettant de mieux capter l’aura de ce personnage aux talents multiples, en marge de projections de films tels que son récent The 3Rs, ou ses deux premiers courts-métrages, Six Men Getting Sick et The Alphabet.

Six Men Getting Sick (1966)

The Alphabet (1968)

Car depuis plus de quarante ans, David Lynch ne se contente pas de régulièrement rendre hommage aux films majeurs de l’histoire du cinéma : ses œuvres cinématographiques font partie d’un paysage graphique bien plus vaste – incluant peinture, dessin et gravure, design, son ou encore photographie – fortement influencé par Francis Bacon ou Edward Hopper. Au-delà de ce mélange habile de lumière et d’ombre, d’humour et d’angoisse, on retient surtout le plaisir qu’à éprouvé Lynch à travailler sur des pierres qui ont vu passer des artistes incontournables comme Pablo Picasso ; la théâtralité de ses lithographies, leur énergie, leurs thématiques communes font mouche.

N’en dévoilons pas trop pour autant, et laissons le plaisir de la découverte aux visiteurs éventuels de cet univers à part. Personnellement, si les courts-métrages « lynchiens » me semblent depuis 2007 davantage relever de la supercherie tendance que d’une véritable démarche artistique, j’ai été agréablement surpris par ce travail lithographique. Une remarque cependant : pourquoi inclure presque systématiquement le titre de l’œuvre sur chaque estampe ? Ne pourrait-il pas laisser à chacun la liberté d’interpréter ce qu’il perçoit ? Une démarche assez contradictoire avec sa vision de l’art…

Man With Teeth (2010)

Exposition du 28 janvier au 20 mai 2012 – Entrée libre
Du mardi au samedi de 14H à 18H, le dimanche de 15H à 18H, sauf jours fériés.
FRAC Auvergne – 6 rue du Terrail – 63000 Clermont-Ferrand – France
04-73-90-50-00 – contact@fracauvergne.com – http://www.fracauvergne.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s